Les figures de style

Euphémisme, métonymie, synecdoque… A vos souhaits… ;), derrière ces noms surprenants se cachent les plus belles subtilités de la langue française : les figures de style. Elles abondent dans la littérature mais aussi dans le langage courant. Allant de l’hyperbole à l’euphémisme en passant par la métaphore et la gradation vous utilisez certainement des figures de style sans vous en rendre compte dans la vie de tous les jours.

Non, les figures de style ne sont pas là que pour faire plancher les bacheliers ou encore réservées à la littérature française. Les connaître peut vous faire briller en société mais surtout cela permet de rédiger pour le web de manière efficace en utilisant LA bonne figure de style au bon endroit pour augmenter son pouvoir de persuasion.

Il existe des centaines de figures de style… nous n’irons pas jusqu’au bout sous peine de vous achever sur place. En voici donc quelques exemples:

  • L’hyperbole c’est quand vous en faites des caisses comme quand on est au bout de sa vie,
  • Au contraire la litote est une atténuation, en disant le plus par le moins : je ne te hais point petite licorne,
  • L’euphémisme atténue le caractère désagréable d’un jugement: Je ne suis pas complètement satisfait de votre travail.
  • La comparaison ou l’allégorie permettra d’éclaircir une idée,
  • L’anaphore consiste à commencer des vers, des phrases ou des ensembles de phrases ou de vers par le même mot. « Moi community manager je vous ai compris. Moi community manager… »
  •   etc,…

Si vous souhaitez faire un tour de vingt figures de style regardez donc cette vidéos décalée de LinksTheSun.

Le web regorge de cours sur les figures de style, lire l’article « Les 34 figures de style essentielles de la langue française » ou encore « Révise tes figures de style dans la joie et l’allégresse » .